Les élèves du Marklandcollege rencontrent la technique

14-01-2017

« Pouvons-nous garder ces chaussures ? Elles sont confortables », demande un des élèves du Marklandcollege de Zevenbergen. La classe 2A vient d’arriver chez KS Profiel pour suivre une visite guidée de l’entreprise. Dans l’atelier de fabrication, les chaussures de sécurité sont obligatoires mais c’est juste « cool ».

Ks_profiel_rondleiding3

Verrassend leerzaam (Étonnamment instructif)

KS Profiel est une des entreprises participant à « Verrassend leerzaam », un projet de coopération entre le Havenschap Moerdijk, le Marklandcollege et un grand nombre d’entreprises du Port of Moerdijk. Le but de ce projet est d’initier les élèves V.M.B.O. (enseignement professionnel) à la technique et de leur montrer qu’il y a énormément d’activités dans leur environnement direct.

«Il est difficile pour un élève de 14 ans de choisir maintenant un métier », explique Heidi van der Lugt, responsable PR et Marketing au sein de KS Profiel, « c’est la raison pour laquelle nous aidons volontiers à l’orientation. Nous montrons ce que nous faisons ici et combien de personnel nous avons besoin pour cela. Nous sommes une entreprise qui se développe et, alors, vous pouvez trouver du travail chez nous si vous avez la bonne formation. »

KS Profiel

Chez KS Profiel, nous fabriquons des profilés en métal sur mesure pour plus de 500 clients à travers le monde. Dans l’atelier de fabrication, les élèves peuvent voir et entendre comment d’énormes machines tirent de gros rouleaux d’acier à travers les perforateurs et comment on perce les trous.

Les opérateurs de maintenance commandent les machines commandées par ordinateur. Ils s’assurent que les produits soient fabriqués précisément selon les ordres du client. Le personnel logistique assure le transport et dans les bureaux on s’occupe des achats, de la vente et de l’administration.

Heidi permet aux élèves de voir par eux-mêmes combien il est difficile de faire un trou dans du fer, même avec une puissante perceuse. Elle les oblige à réfléchir à comment obtenir une autre forme qu’un trou rond dans une tôle d’acier. Ils peuvent aussi cogner fort pour faire plier une pièce en métal. Carlo Kooyman trouve la visite intéressante. « J’aimerais faire un métier technique car j’aime faire moi-même des choses. Mais, selon un de mes professeurs, tout est technique. Donc ce n’est pas trop important où tu vas travailler. » Et cela est également bien vrai.